• Accueil >
  • Dom Pérignon Vintage 2006 Édition Limitée Michael Riedel avec coffret
  • Dom Pérignon Vintage 2006 Édition Limitée Michael Riedel avec coffret

    CHAMPAGNE Dom Perignon Vintage 2006 Bouteille Edition Limitee Michael Riedel avec coffret

    Vente uniquement sur demande

    Épuisé

    Description

    • Notation Champmarket :
    • Type de champagne : Prestige
    • Contenance : Bouteille (0,75L)
    • Disponibilité : Épuisé

    La première plénitude est celle de l'équilibre accompli. Dom Pérignon 2006 fait partie des millésimes solaires de Dom Pérignon.
    La cuvée Dom Pérignon Vintage 2006, superlative, lumineuse, glorieuse, se présente dans un habillage ainsi qu'un coffret élaborés en édition limitée avec l'artiste contemporain Michael Riedel.
    Cette métaphore optique du temps qui passe met l’accent sur la nécessité de prendre son temps pour tendre vers l’excellence. Un message en parfaite adéquation avec le travail de Richard Geoffroy, Chef de cave Dom Pérignon. Les cuvées Dom Pérignon ne sont en effet élaborées que lors des années les plus exceptionnelles, et ne seront commercialisées, le temps passant, qu’après au moins 9 ans de vieillissement en caves.
    Sa vision du vin de Champagne Dom Pérignon a conduit Michael Riedel à créer un coffret spécifique dans lequel on retrouve son esthétique en écho, en utilisant les initiales D et P pour créer une métaphore optique et imagée du temps qui passe. La superposition complexe des deux lettres sur le coffret et les écussons des bouteilles forment un point de départ abstrait pour la création d'une nouvelle entité dynamique.
    Présentée dans son luxueux étui cadeau, la cuvée Dom Pérignon Vintage 2006 est idéale pour toutes vos occasions cadeaux.
    Contenance : Bouteille (0,75 litre).

    Fiche technique

    Vinification :
    Avec le millésime 2006, Dom Pérignon n’ose pas moins de cinq millésimes successifs. Le fait est assumé, sans précédent dans toute l’histoire de Dom Pérignon. Cette premiére décennie du troisième millénaire est en effet prodigieuse, elle pourrait bien se hisser au niveau de celles des années d’or 1920 ou 1960.
    Le climat continue de progressivement se réchauffer depuis les années 1990. à date, le bénéfice est unanimement reconnu pour la Champagne : outre une plus grande régularité des rendements, une progression des maturités et un meilleur état sanitaire. Ainsi de cette suite inédite de cinq millésimes, quatre sont des récoltes de forte maturité. Une telle fréquence n’a jamais été enregistrée en plus de trois siècles de viticulture champenoise.
    Pourtant, la caractérisation d’une forte maturité est complexe. Elle recouvre autant d’expressions – toutes très affirmées – que de millésimes. Le chargement et la concentration sont les leviers de la maturation du raisin. La vigne traverse dans l’année des conditions climatiques variées qui influencent sa capacité à charger le raisin – des composants qui – autant en qualité qu’en quantité – signent la maturité. Dans les dernières semaines jusque et pendant les vendanges, le climat et la situation de l’eau vont jouer sur la concentration des dits composants dans la baie.
    Les millésimes 2003 et – dans une moindre mesure – 2005 étaient sur le registre du grave, de la maturité phénolique. Sur le registre du généreux, il y a la maturité aromatique des millésimes 2002 et 2006. La générosité de 2006 est superlative, lumineuse, glorieuse. Le vin est juteux, succulent.
    Dom Pérignon 2006 va loin ici à exprimer la maturité, quelque chose de moderne qui pourrait bien préfigurer d’autres situations plus inédites encore.

    Dégustation :
    À l'oeil : Les bulles sont d'une grande finesse, la robe est magnifiquement dorée.
    Au nez : On est d'emblée saisi par la douceur du bouquet, pure, aérienne et lumineuse : une tonalité pastel, florale et fruitée, qui s'ouvre et rapidement s'assombrit sur le confit, la moisson mûre, le grillé et des nuances de réglisse.
    En bouche : « L'ampleur se pose en bouche, contenue. » L'enveloppe glisse et s'étire, la complexité grandit, à fleur de palais, plus soyeuse que crémeuse. « Le tout finalement se fond dans une amertume iodée, saline.

    Caractéristiques :
    Le millésime 2006 :
    Il faut retenir du climat de 2006 son caractère heurté autant que globalement chaud et sec. La croissance végétative de la vigne se fait par à-coups. Si juillet est caniculaire, tout est sérieusement ralenti par un mois d’août froid et humide. Finalement, c’est septembre qui fait le millésime en asséchant les quelques foyers de botrytis et en offrant une maturité bien supérieure à la moyenne. La cueillette démarre la première quinzaine de septembre et s'étale sur près de quatre semaines..
    Un tel retournement est plutôt coutumier de la Champagne. Ce qui est unique en 2006 est que cette chaleur tardive et anormale puisse donner l’assurance d’une maturité si remarquable. Il faut simplement faire preuve de patience et de discernement pour tout cueillir à l’idéal. Il faut savoir pousser suffisamment loin. La cueillette étalée sur près de quatre semaines est des plus longues. Laisser du temps, là est la prise de risque en 2006, pour se donner la liberté de créer le millésime.

    Autres Contenances

    Partager

     
     
Ce message n'apparaîtra qu'une seule fois. Nous vous prions de bien vouloir prendre le temps de le lire.
Bienvenue sur Champmarket.com ! Pour mieux vous connaître et améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement de notre politique de cookies. Un paramétrage des cookies est disponible sur cette page.