Actualités & Nouveautés

En route pour l’Avontuur avec les champagnes Nicolas Feuillatte !

La goélette l’Avontuur a quitté le vieux port de La Rochelle le 7 août dernier et poursuit depuis sa route vers le Canada. Chargée de marchandises incarnant le meilleur du savoir-faire français, elle a ouvert la première “route commerciale sans pétrole” entre la France et le Québec. L’aventure prendra fin ce week-end avec l’arrivée à Montréal, ultime étape de son voyage !

En route pour l’avontuur !

L'Avontuur

Elle mesure 44 mètres de long et, avec ses 15 membres d’équipage, incarne l’espoir d’un nouvel âge, celui d’un commerce plus juste, plus vert, plus responsable.

La goélette allemande a fait escale à La Rochelle début août pour charger une cargaison sélectionnée avec soin. Préparés à la main par des artisans et vignerons amoureux de leur métier, ces marchandises incarnent le meilleur du savoir-faire français.

Une fois les cales pleines, l’équipage de l’Avontuur a hissé la grand voile le 7 août dernier aux premières lueurs de l’aube, au large de l’Île de Ré, avant de filer toutes voiles dehors, pour entamer la traversée du golfe de Gascogne, puis border le littoral ibérique, au large du Maroc, en direction des îles Canaries.

PortFranc - L'HISTOIRE DERRIÈRE LES CHAMPAGNES NICOLAS FEUILLATTE ACHEMINÉS À LA VOILE

Après 15 jours de mer, sous le commandement du capitaine Michael Vogelsgesang,  l’Avontuur a rapidement atteint l’archipel des Îles Canaries pour une brève escale permettant un ravitaillement rapide, le remplacement de quelques membres d’équipage et la préparation du navire avant d’attaquer la grande traversée de l’Océan Atlantique vers les côtes nord-américaines, pour rejoindre le golfe du Saint-Laurent et atteindre enfin Montréal !

PortFranc - L'HISTOIRE DERRIÈRE LES CHAMPAGNES NICOLAS FEUILLATTE ACHEMINÉS À LA VOILE

Dans les cales, plus de douze tonnes de produits de luxe français ont été chargées en un temps record : au-milieu des textiles – du jean au ciré en passant par les traditionnelles charentaises – et des faïences, le champagne, vin légendaire, a naturellement trouvé sa place. 13 palettes, soit 6234 bouteilles de champagne Nicolas Feuillatte ont été chargées pour la Société des Alcools du Québec.

Champagnes Nicolas Feuillatte à l'Avontuur

Ce n’est pas un hasard si l’ouverture de cette route commerciale sans pétrole entre la France et le Québec se fait en partenariat avec Nicolas Feuillatte et le Comité Champagne

Champagnes Nicolas Feuillatte

Vignoble le plus septentrional de France, la Champagne est confrontée depuis plusieurs années aux conséquences du réchauffement climatique. Cette année encore, les vendanges ont commencé début septembre « avec une dizaine de jours d’avance par rapport à la moyenne, car, juste après la floraison, on a eu une période caniculaire, avec plus de 30 degrés en pleine journée et des 20 / 22 degrés la nuit » décrit, au milieu des vignes verdoyantes, Christophe Didier, vigneron.  Engagé depuis de nombreuses années pour revenir aux usages les plus naturels et traditionnels possibles, Christophe Didier accompagne les 4500 viticulteurs formant la coopérative Nicolas Feuillatte afin de les aider à adopter les processus les plus biologiques qui soient. « On suit avec beaucoup d’attention l’évolution du raisin, sa maturation. Ce qu’on va rechercher, c’est surtout un équilibre de sucre et d’acidité du raisin», remarque-t-il.

Un enjeu environnemental

Pour les producteurs de champagne, le réchauffement climatique ne constitue pas, pour le moment, un désagrément car les raisins sont désormais récoltés avec une maturité optimale et les grands millésimes sont toujours plus fréquents. « Cela nous fait démarrer les vendanges quelques jours avant, mais en réalité, les raisins auront toujours leur typicité particulière », raconte Christophe Didier, en train de rogner les vignes. Ainsi, au lieu de tenir les vendanges fin septembre – début octobre, comme c’était le cas il y a une trentaine d’années, « on est passé il y a une bonne vingtaine d’années à des vendanges vers la mi-septembre » et certains vignobles récoltent désormais le précieux nectar dès la fin août.

« Face au changement climatique, on peut se demander comment le vignoble champenois va évoluer… mais ici, on a toujours su s’adapter ! », remarque le vigneron depuis sa parcelle qui domine la majestueuse Côte des Blancs où Nicolas Feuillatte collecte des hectares de Chardonnay. Sans attendre l’Accord de Paris, adopté par la communauté internationale en 2015 dans le but de limiter la hausse de la température mondiale à 2 degrés en 2050 (contre +0,8 degré actuellement), les producteurs champenois ont donc mis en œuvre un ambitieux plan carbone sous l’impulsion du Comité Champagne, le regroupement interprofessionnel de ce vin d’exception.  Entre 2003 et 2013, l’empreinte carbone d’une bouteille a ainsi été réduite de 15%!

PortFranc - L'HISTOIRE DERRIÈRE LES CHAMPAGNES NICOLAS FEUILLATTE ACHEMINÉS À LA VOILE

La première route commerciale sans carbone du XXIe siècle, entre la France et le Canada

Avec cette première cargaison acheminée à la voile vers le Québec, sans émission de gaz à effets de serre, Portfranc Logistique, avec les champagnes Nicolas Feuillatte, affirment leur détermination à inverser la tendance.

D’ici fin 2019, grâce au soutien du gouvernement du Québec, Portfranc Logistique a prévu d’effectuer au moins cinq traversées à travers l’Atlantique, accélérant du même coup la transition énergétique de l’industrie maritime.

Au-delà des océans, l’ambition de Portfranc Logistique est de proposer dès maintenant une chaîne logistique entièrement décarbonée. L’ensemble de la cargaison de ce voyage a notamment été acheminée par camion propulsé au gaz naturel liquéfié – une énergie certes fossile, mais 50 % plus propre que l’essence conventionnelle.

Après une traversée intense, l’Avontuur remonte actuellement le Fleuve Saint-Laurent et devrait arriver très prochainement à Montréal. Félicitations pour cette belle initiative !

 

> Découvrez la gamme de champagnes Nicolas Feuillatte :

Nicolas Feuillatte Brut Reserve

La maison Nicolas Feuillatte s’illustre grâce à des cuvées incontournables telles la cuvée Brut Réserve, reconnaissable grâce à sa belle étiquette bleue, il se démarque par un bel équilibre et une élégance gourmande.

 

 

Nicolas Feuillatte Palme d'Or Brut Vintage 2006

 

 

Ou la cuvée prestige Palmes d’Or Brut Vintage 2006, un champagne fin, délicat, élégant et aérien qui exprime la richesse des Grands Crus champenois.

Nicolas Feuillatte Blanc de Blancs 2008

 

 

 

Voire la cuvée Blanc de Blancs 2008, puissant et élégant, ce champagne est considéré aujourd’hui comme un grand millésime en Champagne.

 

 

 

 

Source et Crédits Photos : PortFranc