Prix Veuve Clicquot de la Femme d'affaires
Actualités & Nouveautés

Les nominées du Prix Veuve Clicquot de la femme d’affaires 2018 sont…

Depuis 1972, le Prix Veuve Clicquot de la femme d’affaires récompense chaque année des femmes d’exception pour leur esprit d’entreprise (lire l’article Veuve Clicquot célèbre les femmes d’affaires). Ce prix rend avant tout hommage à la première d’entre elles, Madame Clicquot, qui a su s’imposer comme une grande figure féminine dans le monde des affaires.

Madame Cliquot

Dignes héritières de « La Grande Dame de Champagne », ces femmes possèdent les qualités qui font d’elles des pionnières capables de relever tous les défis. Les nominées de cette année ont construit leur histoire professionnelle autour des valeurs chères à la Maison Veuve Clicquot : la créativité, l’audace, le leadership, l’innovation et la détermination.

Veuve Clicquot prix de la femme d'affaire

 

Cette année, les nominées du Prix Veuve Clicquot de la femme d’affaires sont :

Céline Augusto, Co-fondatrice de Love & Green :

Celine AugustoIssue de Sciences Po Paris et de l’Edhec Nice, avec une spécialisation en marketing, Céline Augusto commence sa carrière en 2002 dans la multinationale Henkel. Elle rejoint ensuite la société Cadum. Elle y rencontre Gabriel, son futur époux et associé. En 2010, lors de la revente de Cadum, Céline et Gabriel décident de se lancer dans la création d’entreprise.

La perspective de devenir parents donne une dimension personnelle forte à leur projet : ils souhaitent des produits moins plastiques, moins pétrochimiques et plus sains pour leur petite fille ! 4 mois après sa naissance, Love & Green voit le jour en janvier 2011.

Love & Green propose et commercialise des produits d’hygiène bébé et féminine écologiques , respectueux de la santé et certifiés par des labels forte en GMS et sur internet. La société a un engagement de transparence envers les consommateurs et proposer une nouvelle vision plus naturelle et plus respectueuse de la santé sur le marché de l’hygiène.

Nathalie Balla, CEO et co-owner de La Redoute :

Nathalie BallaNathalie Balla est diplômée de l’ESCP-EAP Paris et Docteur en Sciences Economiques et Financières. Elle a débuté sa carrière en 1989 chez Price Waterhouse Suisse en tant qu’auditeur, période au cours de laquelle elle a réalisé une thèse à l’université de Saint Gall.

Depuis Juin 2014, elle est la co-présidente de La Redoute et de Relais Colis, dont elle était auparavant PDG depuis août 2009.

La Redoute est un des leaders français du e-commerce. Donnée pour morte en 2014, La Redoute a réussi sa transformation en se recentrant sur quatre catégories produits (prêt-à-porter femme et enfant, linge de maison et décoration maison) et sur ses savoir-faire internes en matière de style et de design, en construisant un nouvel entrepôt entièrement robotisé, en arrêtant le gros catalogue papier, et en réduisant les effectifs de moitié en France, tout en remobilisant les salariés autour du projet de reprise et l’ouverture du capital de La Redoute à l’ensemble des collaborateurs.

Virginie Ducrot, CEO de Boxtal :

Virginie DucrotVirginie Ducrot est diplômée de l’ESSEC. Elle a débuté sa carrière en 1994 aux Etats-Unis au sein de la filiale américaine de Meccano, avant d’en devenir la Responsable du Marketing Opérationnel pour le marché français.

Fin 2009, Virginie Ducrot intègre l’équipe fondatrice de Boxtal (historiquement EnvoiMoinsCher.com) dès la mise en ligne du site en 2009 au poste de Directrice Marketing et Développement. Elle se voit confier la Direction Générale de l’entreprise en 2013, et est nommée Présidente en 2015.

Boxtal est le n°1 de la livraison de colis multi-transporteurs pour les TPE/PME et e-commerçants. Boxtal souhaite contribuer au développement des TPE et PME en prenant en charge une partie de la complexité opérationnelle de leur activité, la livraison, afin qu’elles puissent se concentrer sur la création de valeur. L’entreprise emploie près de 50 salariés, opère plus de 150 000 envois mensuels et réalise un chiffre d’affaires de 30 millions d’€ en 2017.

 

Depuis 2014, le Prix Clémentine rend lui-aussi hommage à une autre figure de la Maison Veuve Clicquot, la fille de Madame Clicquot. Symbole de la transmission féminine et familiale, le Prix Clémentine récompense la nouvelle génération des Femmes d’Affaires.

Les nominées du Prix Clémentine cette année sont :

Héloïse Pierre, CEO et Fondatrice de Topla

Heloise PierreIssue de Sciences Po Paris et passionnée de mathématiques, Héloïse Pierre a toujours donné des cours de mathématiques et s’est rendue compte que beaucoup des élèves avaient des blocages qui remontaient à l’école primaire. C’est pourquoi, en 2014, à 21 ans, elle décide de créer Topla, un concepteur et éditeur d’activités créatives éducatives et de jeux à destination des enfants.
Le segment principal porte sur les mathématiques : jeux, jeux de cartes, livres et kit d’activité pour manipuler et jouer avec les notions mathématiques.

Topla souhaite proposer des jeux qui changent le monde : réconcilier les enfants avec les mathématiques; aborder l’égalité fille-garçon… et explorer à l’avenir d’autres sujets clés comme l’environnement. L’idée est d’être fort et innovant, en abordant des sujets délaissés par les autres éditeurs car trop nouveaux, difficiles à commercialisés ou clivants.

Marjolaine Grondin, Co-fondatrice de Jam :

Marjolaine GrondinMarjolaine Grondin est la co-fondatrice et CEO de Jam, le chatbot leader en France.

Elle a étudié à Sciences Po, avant d’intégrer l’Université de Berkeley en Californie où elle découvre l’entrepreneuriat. De retour à Paris, elle intègre HEC et fonde en parallèle Jam en 2015, avec son associé ingénieur Loïc.

Jam est l’une des « pépites » de Facebook, et Marjolaine fait partie du classement Forbes 30 Under 30 ainsi que du Top Innovators Under 35 du MIT.

 

Milie Taing, Co-fondatrice de Lili.ai :

Milie TaingAprès un MBA à l’EM Lyon et une année sabbatique pour découvrir les Etats-Unis, Milie Taing travaille en tant que chef de projet pour une société d’ingénierie au Canada avant de lancer Lili.Ai en 2016.

Lili.ai développe une assistante virtuelle de gestion de projet. Leur vision est de mettre l’intelligence artificielle au service des équipes de gestion de projet via la détection de signaux faibles en langage naturel, l’optimisation des tâches en temps réel, et l’apprentissage des cas passés.

Milie Taing fait partie du classement des 100 personnes les plus influentes en IA selon l’Usine Nouvelle, elle est  lauréate du Rising Star 2017 de CogX AI de Londres.

Shanty Baehrel, CEO et fondatrice de Shanty Biscuits

 Shanty BaehrelShanty Baehrel est la fondatrice de la marque éponyme Shanty Biscuits, une marque qui fabrique et vend des biscuits personnalisés en ligne.

En 2013, Shanty a l’idée d’un concept de biscuits messagers, suite à un tampon à biscuits qu’elle reçoit pour ses 24 ans. Elle commence par faire les biscuits à la main dans son appartement pour s’amuser et les vend sur son site internet. Elle ne prend les commandes qu’en direct et sans intermédiaire, lui permettant d’être rentable dès le premier jour.

L’entreprise réalise en 2017 un chiffre d’affaires de 520 000 €, a vendu plus d’1 million de biscuits et emploie aujourd’hui 8 personnes à temps plein. Un nouveau local de 820m2 est en travaux pour accueillir de nouvelles machines qui lui permettront de sortir de nouvelles offres et d’envisager une boutique à Paris en 2019.

 

Les résultats de l’édition 2018 seront révélés le 15 novembre prochain. Bonne chance à toutes les candidates !