Capsule de champagne, objet de collection
Conseils du Sommelier

La capsule de champagne, objet de collection !

La capsule de champagne est souvent conservée, voire collectionnée, mais quelle est son utilité, pourquoi a-t-elle été créée ?

Capsule de champagne ou encore “plaque de muselet”

La capsule, cette petite rondelle métallique placée au sommet d’une bouteille et maintenue par un fil de fer torsadé également appelé muselet, est traditionnellement appelée plaque de muselet.

Le bouchon de liège seul s’est rapidement révélé insuffisant. En effet, ce dernier ne résistait pas à la pression à l’intérieur de la bouteille. C’est pourquoi l’on ajouta tout d’abord une ficelle de chanvre pour maintenir le bouchon. Par la suite, les négociants optèrent pour un ficelage torsadé doté d’un anneau préformé sur le fil de fer. L’objectif était de faciliter le débouchage des bouteilles. Puis, dans un souci de reconnaissance, une pastille de plomb fut installée, avec le plus souvent le mot “champagne” gravé ou bien le nom du négociant.

Les premiers muselets, tels que nous les connaissons aujourd’hui, ont été fabriqués vers 1880. Ils étaient très simples, de 3 à 5 branches avec un petit trou au centre. D’ailleurs, à l’origine, la maison Pommery avait le monopole des muselets à 3 branches. La plupart des capsules sont fabriquées en fer, mais quelques unes, assez rares, sont fabriquées en aluminium. C’est par exemple le cas des maisons Joseph Perrier et Veuve Clicquot.

Bouchon et Capsules de champagne

 

Objet de collection…

Champagne Louis RoedererAujourd’hui, la “plaque de muselet” ou “capsule de champagne” est devenu un objet de collection. La placomusophilie attire de très nombreux passionnés, collectionneurs en herbe ou avertis. La vente ou l’échange de capsules s’est développé, notamment en raison d’une production riche. À travers les années, le design des capsules a souvent évolué, certaines sont même produites en éditions limitées, ce qui fait le grand bonheur des collectionneurs. Il est aujourd’hui impossible de déterminer le nombre de capsules existantes, cet objet n’étant pas comme les timbres ou les pièces de monnaie sujet à une réglementation de production.

Désormais, lorsque vous déboucherez une bouteille de champagne, vous penserez peut-être à conserver la capsule ? Vous connaissez certainement dans votre entourage un placomusophile passionné !

Plaque de muselet Louis Roederer

> Découvrez notre sélection de champagnes