Conseils du Sommelier

Palmes d’Or : L’Art du carafage selon Nicolas Feuillatte

Palmes d’Or, Champagne icône de Nicolas Feuillatte aura dormi environ dix ans dans les caves avant d’être accessible aux consommateurs. Durant cette période de maturation, les lies fermentaires ont contribué à protéger ses caractéristiques organoleptiques de l’oxydation. Il peut être alors utile de lui apporter une touche d’aération lors du service pour révéler tout le potentiel de Palmes d’Or à nos papilles.

COMMENT SAVOIR SI MON CHAMPAGNE PALMES D’OR EN A BESOIN ?

Si le bouchon est cintré ou chevillé, cela traduit une douce perméabilité aux gaz en périphérie de l’encolure. L’oxygène a déjà délicatement et régulièrement contribué à épanouir le vin. Il n’est donc pas nécessaire de procéder au carafage.

Si le bouchon a conservé un grand niveau d’herméticité par ses propriétés élastiques intactes, il peut s’avérer intéressant de carafer votre flacon.

QUELS BÉNÉFICES ATTENDRE DU CARAFAGE ?

L’élevage prolongé en milieu réducteur procure au vin une certaine fermeture aromatique. Le contact à l’oxygène de l’air ouvre le nez et rend accessible toute la complexité de la palette aromatique de Palmes d’Or. De plus, en bouche, la minéralité n’en sera que plus évidente, et le toucher de bulles n’en sera que plus délicat.

COMMENT PROCÈDE-T-ON ?

Les conditions sont importantes ! Le carafage doit se faire “au plus près” du service. Afin de préserver au maximum l’effervescence de la cuvée, le transfert doit se faire à basse température idéalement en dessous de 5°C. Le choix de la carafe est également primordial ; il faut privilégier une carafe dont la forme douce et horizontale limitera les turbulences et donc le dégazage.

UNE CARAFE ADAPTABLE À LA MISE EN SEAU À GLACE SERAIT PARFAITE !

D’ailleurs réserver la carafe vide dans l’eau glacée avant l’opération de décantation est vivement conseillé. Le transfert doit se faire aussitôt le flacon débouché. Procéder avec prudence, soin, donc lentement, la réaction d’oxygénation se fait au fur et à mesure du versement. Il n’est pas nécessaire de prolonger par un temps de repos l’action de l’oxygène, le service du Champagne aux convives est possible dès la fin du carafage.

Nous vous souhaitons d’excellentes dégustations !

Guillaume ROFFIAEN Directeur Œnologie et Qualité des Champagnes Nicolas Feuillatte

> La cuvée Palmes d’Or Vintage 2006 par Nicolas Feuillatte

> Découvrir la gamme des Champagnes Nicolas Feuillatte