Culture Champagne

Champagne Rosé Charles Heidsieck et Thé Matcha : un savoir-faire pas si éloigné !

Découvrez une expérience inédite durant laquelle deux disciplines, à la fois très différentes et pourtant très proches, se sont rencontrées : celle de l’infusion du thé Matcha aux fruits et de l’assemblage des champagnes Rosés

Pour partager son expérience et s’enrichir d’une culture nouvelle, Cyril Brun, Chef de Caves des Champagnes Charles Heidsieck, s’est rendu au Japon du 6 au 11 mars dernier, chez le distributeur japonais Nippon Liquor. Un événement réalisé en collaboration avec la prestigieuse Maison Ippodo à Tokyo.

Cyril Brun - Maison Charles Heidsieck

Incarnation du Luxe à la japonaise, les valeurs et les notions d’artisanat et d’excellence de la Maison Ippodo font écho à celles de Charles Heidsieck. C’est en duo que Cyril Brun et le chef d’Ippodo ont échangé sur leurs arts respectifs. Les cuvées Rosé Réserve et Rosé Millésimé 2006 ont été dégustées en parallèle avec deux thés aux profils fruits rouges. Les saveurs, arômes, textures ont été commentées, ainsi que les techniques d’obtention du produit final.

Maison Charles Heidsieck

1. La vigne et le théier 

Tout comme la vigne, le théier demande une attention de tous les instants, et un entretien méticuleux. Les vignobles Charles Heidsieck ne sont pas sans rappeler les champs de thé japonais. Tout comme Ippodo avec les théiers, Charles Heidsieck conjugue modernité et tradition dans le travail quotidien de la vigne, garantissant la grande qualité de sa matière première, le raisin.

2. La récolte

Maison Charles Heidsieck

Chez Charles Heidsieck comme chez Ippodo, la récolte est avant tout une histoire d’homme et de savoir-faire. Toute l’année, la vigne et le théier sont veillés et surveillés afin de définir avec précision le moment optimal pour la récolte. Lorsque le raisin et le thé sont au niveau parfait de maturité, ils sont récoltés à la main avec le plus grand soin, afin de préserver intacts tous leur arômes et leurs saveurs.

 

3. L’extraction

Maison Charles Heidsieck

Qu’il s’agisse du champagne Rosé Charles Heidsieck ou du matcha Ippodo, le travail d’extraction nécessite une grande  précision. Les experts des deux Maisons ne doivent se concentrer que sur  une partie de la baie ou la feuille seulement, afin d’en saisir uniquement la quintessence. Dans un cas comme dans l’autre, le procédé d’extraction se fait à l’aide de presses, nécessitant une grande dextérité et expérience afin de garantir au champagne rosé et au matcha leur grande qualité.

4 : L’art de l’assemblage  

On retrouve dans le thé Matcha d’Ippodo la même démarche de création d’un style caractéristique qu’au sein de la Maison Charles Heidsieck. L’origine géographique des parcelles de théiers confère aux thés qui en sont issus des caractéristiques organoleptiques particulières,  similaires à celles que présente chaque cru en Champagne. Tout l’art de l’assemblage est alors de composer un produit unique et équilibré, présentant un style propre à chaque Maison. Ainsi, l’assemblage d’un thé et celui d’un grand champagne sont le fruit de deux savoir-faire très proches dans leur exigence et leur esthétique.

Assemblage du Thé IppodoCharles Heidsieck rosé réserve> Les cuvées Rosé Réserve et Rosé Millésimé 2006 Charles Heidsieck :

 

Cuvée Rosé Réserve Un grand vin de champagne rosé, de haute précision, généreux et précis. “Belle expressivité”, dirait Charles.

Cuvée Rosé Millésimé 2006 Des premiers arômes gourmands et une belle expressivité. On retrouve dans cette cuvée un juste équilibre entre la fraîcheur et l’épanouissement, qualités Charles Heidsieck rose millesimé 2006qui complèteront à merveille sa grande aptitude au vieillissement.

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo : Charles Heidsieck