Interviews

Champagne G.H Mumm – Interview de Didier Mariotti – Chef de Cave

Didier Mariotti (G.H. Mumm) : « Trouver l’équilibre entre respect et création ».

A 40 ans, Didier Mariotti est l’un des plus jeunes Chefs de cave de la région. Il signe Brut Sélection, un nouveau Champagne à la fois moderne et respectueux de la philosophie d’une Maison créée en 1827.

Champmarket : Quel est l’univers sensoriel de Brut Sélection ?

Didier Mariotti : Alors que le Cordon Rouge G.H. Mumm est tout en fraîcheur, le G.H. Mumm Brut Sélection est plus complexe avec des arômes de fruits secs, noisettes, pralins, nougats et miel. C’est un Champagne qui doit surprendre les amateurs avec élégance, raffinement et retenue.

Quels sont ses atouts ?

Pour Brut Sélection, la Maison travaille uniquement les raisins issus de cinq terroirs classés grands crus, qui sont au cœur du style de nos vins : Verzenay, Bouzy, Aÿ, Avize et Cramant. Ce Champagne est composé de Pinot Noir (60%) et de Chardonnay (40%). Son temps de vieillissement est allongé : cinq ans au lieu de deux ans et demi pour Cordon Rouge.  

Comment doit-on le déguster ?

Les Champagnes sont généralement servis à 8°. Cela permet au Chardonnay de s’exprimer. Mais, pour un vin à base de Pinot Noir, je recommande une température de 14°. La structure en bouche sera plus équilibrée. Brut Sélection peut se savourer en apéritif avec des macarons au foie gras ou un carpaccio de langouste rose marinée au miel d’acacia, ou bien encore en accompagnement de plats.  

Chez GH Mumm, le chef de cave est-il le gardien du temple ?

Il est  vrai que je veille sur des trésors, de très vieux millésimes. Je perpétue aussi une tradition transmise depuis près de deux siècles. Mais j’essaie de faire évoluer la Maison. Le designer Patrick Jouin qui signe une gamme d’accessoires contemporains en est la preuve. C’est la touche de modernité. C’est un équilibre entre respect du passé et création.

Quels sont vos plaisirs au quotidien ?

J’aime tout ! Les vendanges, les dégustations, les rencontres avec les vignerons, et les clients… Tout change en fonction des cycles du vin et des saisons. J’apprécie même les années difficiles comme 2010, lorsqu’il a fallu travailler dur pour réussir les assemblages.

> Découvrez la gamme de Champagnes G.H. Mumm

Propos recueillis par Lucie Saunier © AdC-L’Agence de Contenu