Interviews

Champagne Nicolas Feuillatte – Interview de Dominique Pierre – Directeur Général

Champagne Nicolas Feuillatte : A la conquête du monde.

La Maison Nicolas Feuillate fête ses 35 ans. Une jeunesse qui la pousse à être en phase avec toutes les envies des consommateurs de son âge. Dominique Pierre, son directeur général, nous parle de sa Maison.

Champmarket : Que diriez-vous pour exprimer les Champagnes Nicolas Feuillatte ?

Dominique Pierre : Nous sommes une Maison très particulière dans le milieu champenois, car, contrairement aux grands noms qui appartiennent à des circuits de distribution internationaux, nous sommes une union de producteurs. Nous avons les pieds dans la craie, nous ne sommes pas « o.p. ables ». Cela nous assure une réelle pérennité en termes d’existence. Parallèlement, nous sommes jeunes, très jeunes. Nous nous sommes rencontrés en 1966, avons pris notre envol en 1995 et sommes aujourd’hui, en volume, la troisième marque de Champagne après Moët & Chandon et GH Mumm avec lesquelles nous sommes constamment aux coudes à coudes. Nous avons une visibilité, une notoriété. Reste à les asseoir en nous forgeant une image de standing, de dynamisme et de jeunesse pour séduire les nouveaux consommateurs.

Par quels moyens ?

Nous n’avons jamais cherché à nous inventer des lettres de noblesse, un passé, une histoire que nous n’avions pas. Nous sommes une Maison contemporaine et l’affirmons depuis onze ans par l’art contemporain. Chaque année, nous soutenons un jeune artiste. Nous achetons ses toiles et le faisons intervenir sur nos opérations : PLV, vitrines… Pour 2011, il s’agit du photographe Julien Taylor. Le hasard faisant bien les choses, il a 35 ans, comme notre Maison !

Nous avons également revisité l’habillage de nos bouteilles. Le précédent avait plus de dix ans. La même étiquette se décline désormais sur chaque vin, ce qui assure une cohérence, une meilleure lisibilité à l’ensemble de la collection, déclinée en Indispensables, Raffinés et Gourmands. Soit une gamme complète de seize cuvées. Enfin, chaque coiffe est marquée de notre emblème, la boussole, le sceau de l’évasion, qui nous entraîne à la conquête du monde, à aller au-delà des conventions et à réenchanter le quotidien.

Quel est le style Feuillatte ?

Nous nous devons de répondre à chaque désir de Champagne tout en gardant dans chacune de nos cuvées les qualités et la signature Nicolas Feuillatte. Nos Champagnes se doivent d’être faciles à boire et de faire plaisir sans se poser de questions. Bien sûr, nous avons des cuvées comme le Nicolas Feuillatte Blanc de Blancs 2008, ou encore la Cuvée Spéciale, qui sont des vins d’experts, capiteux, opulents, parfaits pour accompagner des plats de grande gastronomie, mais ils conservent toujours cette pétillance insouciante et légère qui est celle du plaisir.

Là, immédiatement, quelle cuvée conseilleriez-vous ?

Le Brut Extrem’. Il est à la hauteur de ce que l’on peut attendre d’un grand Champagne, alliant à la perfection fraîcheur et complexité. Exacte photographie de la Champagne à un moment donné, il exprime la variété des terroirs. Près de deux cent cinquante villages composent son assemblage sur les trois cent dix-neuf qui représentent la Champagne. Il allie subtilement Pinot Meunier pour le fruit, Pinot Noir pour la structure, et Chardonnay pour l’élégance, tous d’une année dominante à laquelle viennent se joindre des années antérieures, signes de force et de continuité dans l’excellence. Ce Brut Extrem’ est donc un multi-millésimé et, par nature, le Champagne de toutes les convivialités.

Enfin, comment va Monsieur Nicolas Feuillatte?

C’est en 1986 que nous avons racheté la Maison de Champagne à Monsieur Nicolas Feuillatte. Il a été l’ambassadeur de notre marque dans le monde entier, notamment auprès de toute la jet-set internationale grâce à ses liens d’amitié avec Jackie Onassis ou encore Sophia Loren… Il est aujourd’hui beaucoup moins présent, mais nous poursuivons son relationnel grâce aux liens privilégiés que nous entretenons avec les célébrités actuelles. L’actrice Catherine Jacob a ainsi été la marraine de nos dernières vendanges.

> Découvrez la gamme de Champagne Nicolas Feuillatte

Propos recueillis par Catherine Jazdzewski © AdC – L’Agence de Contenu