Interviews

Champagne Pommery – Interview de Thierry Gasco – Chef de cave

Champagne Pommery : La nature à l’état pur. Femme visionnaire, Madame Pommery a instauré un style de Champagne en avance sur son époque et toujours aussi contemporain. Voire précurseur en matière d’écologie. Thierry Gasco, Chef de Cave, nous fait entrer dans les coulisses de la Maison créée en 1836.

Champmarket : Racontez-nous la Maison Pommery.

Thierry Gasco : La Maison a été créée en 1836 par Monsieur Greno qui s’est associé à Monsieur Pommery, lequel lui a racheté deux ans plus tard ses parts. A son décès précoce, son épouse, Madame Louise Pommery, a repris la gestion de la Maison. Elle s’est révélée être une excellente femme d’affaires et a fait prospérer l’entreprise à l’international, notamment en Angleterre. En 1870, elle a acquis en bordure de Reims sur un terrain vague de 50 hectares, un domaine et ses crayères gallo-romaines, soit plus de 18 km de caves fortifiées. Ce domaine a été conservé et restauré à l’identique. Nous y stockons toute notre production.

Est-ce que le marché anglais a eu une influence sur l’élaboration de vos cuvées ?

Le marché anglais a longtemps été notre premier marché, bien avant la France. Nous avons donc toujours travaillé nos vins dans un style Elisabéthain. C’est-à-dire avec un dosage faible en sucres ajoutés. Madame Pommery a toujours poussé ses chefs de cave à plus de légèreté.

Quel était le style de Madame Pommery ?

Elle aimait les vins faits d’élégance, de vivacité et de fraîcheur. Même sur des cuvées de garde, des cuvées qui ont plus de trente ans, nous devons apporter la preuve qu’elles sont toujours aussi jeunes, que la fraîcheur est toujours autant présente. C’est le Chardonnay qui donne cette fraîcheur, même s’il ne représente pas plus de 28 % de l’assemblage, voire 35 % dans notre Brut Royal.

Comment faites-vous ?

Cela passe par l’origine diversifiée de nos approvisionnements en Chardonnay. Chaque cru a des notes gustatives différentes. Le vieillissement du vin intervient également. On doit donner le temps au temps, car il en faut beaucoup pour arriver à maturité. Notre Pommery Brut Royal n’est mis en vente qu’après un vieillissement de trois ans.

Enfin, il y a le dosage qui intervient au moment du dégorgement, avec l’apport de la juste quantité de sucre nécessaire. Ce qui préserve toutes les qualités organoleptiques du vin.

Quelle autre dame est l’objet de vos attentions ?

C’est notre Clos Pompadour. Nous sommes la seule Maison de Champagne de Reims à avoir sur notre domaine un vignoble de 25 hectares constitué des trois cépages. Jusqu’à présent, son assemblage 75 % Chardonnay, 20 % Pinot Noir, 5 % Pinot Meunier n’était pratiqué qu’en magnums. Nous essayons de le reproduire en bouteilles Nous venons de mettre en bouteilles 2003 et de dégorger 2010. Pour le moment, ces cuvées ne sont pas millésimées, mais dans le futur, elles le seront. Ce Clos Pompadour est un Champagne très minéral, où la craie s’exprime pleinement. Il n’a pas une grande complexité en bouche, mais des arômes surprenants de fleurs blanches et des pointes de fruits rouges. Il accompagne bien les crustacées et les fruits de mer.

> Découvrez la gamme de Champagnes Pommery

Propos recueillis par Catherine Jazdzewski © AdC – L’Agence de Contenu