Interviews

Les Champagnes Rosés Nicolas Feuillatte… pour se distinguer avec raffinement ! Guillaume Roffiaen dévoile ses secrets d’expert

Pour se distinguer avec raffinement à l’approche de l’été, les champagnes Rosés Nicolas Feuillatte sont à l’honneur. Guillaume Roffiaen, Directeur Œnologie et Qualité des Champagnes Nicolas Feuillatte, nous dévoile ses secrets d’expert concernant l’élaboration de ses champagnes Rosés.

 

Le Champagne Rosé connaît un véritable essor : pourquoi cet engouement ?

L’essor du Champagne Rosé a démarré aux alentours de 2002- 2003. Il a tout de suite démontré son pouvoir de séduction sur la gente féminine qui l’apprécie encore aujourd’hui aussi bien pour sa fraîcheur que pour ses arômes de fruits rouges.

Quelles sont vos différentes cuvées de Champagne Rosé ?

Champagne à la personnalité́ affirmée, Palmes d’Or Rosé est notre cuvée icône, le seul “Rosé de saignée” Nicolas Feuillatte. Précision, tradition et savoir-faire président à l’élaboration de ce Champagne unique. Et le Nicolas Feuillatte Brut Rosé, à l’accessibilité́ aromatique plus classique mais tout en rondeur et en croquant.

Comment s’explique la singularité́ gustative et olfactive de Palmes d’Or Rosé ?
Nicolas Feuillatte Palmes d'Or Rosé 2006La singularité́ de notre cuvée de prestige Palmes d’Or Rosé s’explique par sa méthode d’élaboration dite de “saignée” qui demande une haute technicité́, devenue rare en Champagne. Ce savoir-faire réside dans l’équation entre temps de macération et niveau de maturité́ des raisins. Tout commence à la vendange. Les moûts macèrent avec des grappes de pinot noir, issues pour moitié du vignoble des Riceys, pour moitié de celui du Grand Cru Bouzy. La pulpe étant au contact de la peau noire, le jus prend alors une coloration rosée. Selon la maturité́ des raisins, la macération peut durer quelques dizaines d’heures à 3 jours.

La dégustation se déroule en cours de macération afin de déceler le moment opportun pour procéder à la saignée et obtenir la texture et les caractéristiques organoleptiques souhaitées. Nous recueillons ce premier jus qui, révélé par la fermentation, confère au vin différentes tonalités de rose subtiles et raffinées. Nous observons déjà̀ des arômes de fraise et d’épices.

Cette méthode a surtout l’avantage de préserver cette acquisition aromatique très spécifique et de donner au vin des arômes de fruits rouges similaires aux pinots noirs de Bourgogne.

Enfin, pour un épanouissement total de la structure et du fond aromatique, Palmes d’Or Rosé va ensuite prendre sa maturité́, en moyenne, 7 à 8 ans en caves.

C’est ainsi que ce Champagne d’exception arrive à son apogée sur la table des consommateurs.

Quelle incidence la méthode de “saignée” a-t-elle sur la robe et l’aromatique ?

Avec la méthode de “saignée”, la couleur de la robe va évoluer en fonction du temps de macération mais elle est toujours d’une grande luminosité́ et se pare de merveilleux reflets cuivrés et mordorés. Au niveau de l’aromatique, nous obtenons une complexité très poussée par rapport à un Rosé d’assemblage classique. Palmes d’Or Rosé Vintage 2006 s’embellit de fines notes d’épices, de fruits frais, de fruits séchés voire d’élégants parfums capiteux de fleurs séchées (rose, figue, pétunia, pivoine).


Nicolas Feuillatte Brut RoséQuel est le profil du millésime 2006 ?

2006 est un des grands millésimes de la décennie : remarquablement équilibré, il s’exprime aujourd’hui avec une belle maturité combinée à une réelle fraîcheur qui met en valeur la qualité aromatique des vins.

D’une grande profondeur en bouche, Palmes d’Or Rosé Vintage 2006 développe d’harmonieux arômes gourmands.

Quel moment est le plus approprié pour déguster Palmes d’Or Rosé Vintage 2006 ?

Champagne d’exception, vous prendrez le temps de le déguster seul à l’apéritif. Mais, Palmes d’Or Rosé Vintage 2006 est bien plus qu’un Champagne, c’est le vin des alliances subtiles en gastronomie. Pour ma part, je préfère le déguster avec des poissons nobles, cuisinés presque natures, afin de mettre en valeur sa complexité aromatique. Le tajine de homard sublimera aussi les légères notes d’épices de la cuvée. Cette cuvée se marie excellemment bien avec les agrumes. Une nage d’écrevisses aux agrumes sera l’accord parfait ! Côté viande, la pintade en croûte de sel dévoilera sa délicatesse ; le carré de veau ou bien encore des côtelettes d’agneau rôties révèleront ses subtiles notes fruitées.

Palmes d’Or Rosé Vintage 2006 s’accorde aussi particulièrement bien à certains desserts aux fruits rouges comme une tarte aux fraises – juste une pâte feuilletée ou une pâte brisée sans crème pâtissière – pour que le sucre et le gras ne viennent pas perturber la dégustation. C’est un régal pour les papilles !

Quel est le lien entre la cuvée de prestige Palmes d’Or Brut et Palmes d’Or Rosé ?

Le point commun entre ces deux Champagnes, aux assemblages et méthodes d’élaboration différents, repose sur la sélection parcellaire des crus. En effet, ces deux Champagnes sont majoritairement composés de Grands Crus ou de crus nobles, réputés pour leur apport aromatique incomparable. L’expérience unique que procure leur dégustation réside dans la précision de la texture et l’aromatique qui subira quelques variations au gré des millésimes. Le Champagne Palmes d’Or représente la quintessence même de la vinification chez Nicolas Feuillatte. Finesse, élégance et distinction caractérisent ces cuvées hors normes.

Un millésime peut-il exister à la fois en version Brut ainsi qu’en Rosé ?

Le millésime correspond à l’année de récolte des raisins rentrant dans l’élaboration du Champagne. Les cépages et crus d’une année de récolte doivent alors répondre à nos exigences qualitatives et organoleptiques. Parfois, l’évolution qualitative d’un cépage peut différer d’une commune viticole à une autre. C’est pourquoi une cuvée Brut ne peut pas être systématiquement millésimée dans sa version Rosé.


Nicolas Feuillatte Brut RoséQuel style souhaitez-vous retrouver chaque année dans le Brut Rosé ?

Le style de ce Rosé Nicolas Feuillatte se définit par le croquant du fruit. Evidemment, la typicité du fruit s’exprimera différemment selon les méthodes d’élaboration. Le Nicolas Feuillatte Brut Rosé se caractérise par des notes tranchées de fruits rouges, fraîchement cueillis, que nous avons plaisir à croquer à pleines dents.

Quelles méthodes d’élaboration appliquez-vous pour le Brut Rosé ?

Le Brut Rosé Nicolas Feuillatte est élaboré par assemblage de vins blancs et rouges dont l’approvisionnement est issu de l’ensemble du terroir champenois. La proportion de rouge dans l’assemblage du Brut Rosé dépend des paramètres et caractéristiques de l’année d’assemblage ainsi que de leur interaction avec les vins blancs. Le Brut Rosé est le porte- drapeau de la marque Nicolas Feuillatte. Nous devons, d’année en année, garantir une régularité dans l’identité du produit. Alors, selon la concentration aromatique des vins rouges, nous réajustons leur proportion, bien souvent de l’ordre de 14% à 18%. C’est ce qui en fait sa richesse et sa complexité.

 

Propos extraits du MAGAZINE CHAMPAGNE NICOLAS FEUILLATTE N°25

> Découvrez la gamme Champagne Nicolas Feuillatte