• Accueil >
  • Expérience Trilogie Palmes d'Or Carafage

Édition limitée

UNE EXPÉRIENCE UNIQUE

DÎNER ET DÉGUSTATION

Je réserve

L'ART DU CARAFAGE


Palmes d’Or, Champagne icône de Nicolas Feuillatte aura dormi environ dix ans dans les caves avant d’être accessible aux consommateurs. Lui apporter une touche d'aération lors du service pourra alors révéler tout le potentiel de Palmes d’Or à nos papilles.


L'art du carafage Champagne Palmes d'Or Nicolas FeuillatteQUELS BÉNÉFICES ATTENDRE DU CARAFAGE ?

Le contact à l’oxygène de l’air ouvre le nez et rend accessible toute la complexité de la palette aromatique de Palmes d’Or. De plus, en bouche, la minéralité n’en sera que plus évidente, et le toucher de bulles n’en sera que plus délicat.

COMMENT PROCÈDE-T-ON ?
Les conditions sont importantes ! Le carafage doit se faire “au plus près” du service. Afin de préserver au maximum l’effervescence de la cuvée, le transfert doit se faire à basse température. Le choix de la carafe est également primordial ; il faut privilégier une carafe dont la forme douce et horizontale limitera les turbulences.

UNE CARAFE ADAPTABLE À LA MISE EN SEAU À GLACE SERAIT PARFAITE !
D’ailleurs réserver la carafe vide dans l’eau glacée avant l’opération de décantation est vivement conseillé. Le transfert doit se faire aussitôt le flacon débouché. Procéder avec prudence, soin, donc lentement, la réaction d’oxygénation se fait au fur et à mesure du versement. Il n’est pas nécessaire de prolonger par un temps de repos l’action de l’oxygène, le service du Champagne aux convives est possible dès la fin du carafage.



L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
Ce message n'apparaîtra qu'une seule fois. Nous vous prions de bien vouloir prendre le temps de le lire.
Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience d'achat. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies. En savoir plus
OK