Comment réussir votre Afterwork ?

Le saviez-vous ?  « 60% des salariés considèrent l’afterwork comme une pratique indispensable au bien-être dans leur entreprise* ». Arrivé en France il y a une dizaine d’années, l’Afterwork est désormais devenu indispensable pour les entreprises qui souhaitent fédérer leurs équipes. Que ce soit pour renforcer les liens, réseauter ou développer la culture d’entreprise, l’Afterwork connaît un réel engouement. Le principe de se retrouver entre collègues dans un bar, un café ou tout autre lieu propice à la détente, afin d’échanger et découvrir les personnes avec lesquelles on travaille, dans un contexte différent, moins formel, est enrichissant et très apprécié.

Comment réussir son Afterwork - Champmarket

Bien réussir son Afterwork en 5 étapes

Comme tout évènement, plusieurs ingrédients sont indispensables pour la réussite de votre Afterwork.

1. Le lieu : Il a toute son importance. Que vous choisissiez d’organiser votre Afterwork à l’extérieur ou dans votre entreprise, l’essentiel est que l’ambiance soit propice à la détente et aux échanges. Mieux vaut donc privilégier un lieu convivial, où il est possible de s’entendre sans être obligé de parler très fort.

2. Un rendez-vous attendu : La 1ère édition a été très appréciée, alors pourquoi ne pas créer un évènement régulier ? L’idée de se retrouver régulièrement, idéalement tous les mois ou tous les 2 mois, permet de garder les liens intacts. N’hésitez pas à instaurer un planning à l’avance, afin que chacun puisse s’organiser.

3. Tout le monde ou personne : Soyez attentifs à inviter tout le monde afin que personne ne soit froissé ou ne se sente mis à l’écart.

4. Variez les plaisirs pour ne pas lasser ! Pour créer la surprise, vous pouvez changer de lieu. Certaines sociétés spécialisées comme PrivateTeaser vous proposent ainsi de réserver ou privatiser un lieu. Pensez également à animer vos Afterworks. En été, des activités conviviales comme une partie de pétanque ou de molky seront les bienvenues. En hiver, pourquoi pas un karaoké ou un blind test ?

5. Le “gîte et le couvert” : Enfin, n’oubliez pas de proposer un cocktail-dînatoire qualitatif qui permettra à vos convives de grignoter et déguster tout en passant de discussion en discussion. Les champagnes Nicolas Feuillatte proposent pour cela un Kit Afterwork Champagne contenant 18 bouteilles de Réserve Exclusive Brut et les accessoires essentiels pour une dégustation champagne. Une idée bien utile !   Enfin, que vous décidiez d’y dédier un certain budget ou que vous organisiez quelque chose de plus simple, n’oubliez pas que l’essentiel est de privilégier une ambiance conviviale où tout le monde se sent bien. 

*Source : Le Figaro selon un sondage OpinionWay publié par J’aime ma boîte et Privateaser.

L’art de la dégustation selon Ruinart : Coupe ou Flûte ?

Initiez-vous à l’art de la dégustation grâce à la Maison Ruinart afin d’apprécier toutes les qualités du champagne !

Quel verre choisir pour le Champagne - Champmarket

Flûte ou Coupe?

La coupe est arrondie, évasée, elle a le pied court : on la compare à un nénuphar.
À contrario, la flûte est mince, étroite, elle est toute en longueur : c’est une tulipe.
La première, avec sa large surface au contact de l’air, fait vite perdre son effervescence au champagne. Elle était très prisée il y a cent ans. À l’époque, il était effectivement de bon ton de déguster le champagne Ruinart sans bulles.

La seconde, avec sa tuyère, permet au champagne de conserver sa vivacité et son bouquet. Elle existait bien avant, mais c’est vers 1930 qu’elle détrône sa cousine. Depuis, la flûte règne, même si l’habitude veut encore aujourd’hui qu’elle se fasse toujours appeler « coupe ! » lorsque l’on commande du champagne. 

Comme un vin, les grands champagnes, en particulier les champagnes millésimés ou les cuvées de prestige, qui ont bénéficié d’un long vieillissement en caves, ont “besoin de place” pour exprimer toutes leurs qualités. C’est pourquoi les champagnes Ruinart seront particulièrement appréciés dans un verre à vin dont la forme déploie parfaitement les arômes.

L’art de la dégustation selon Ruinart : sabrer le champagne !

Vous connaissez certainement la technique. Peut-être l’avez-vous déjà expérimentée ou tout au moins vue. Mais savez-vous d’où vient la coutume de sabrer le champagne ?

Le sabrage, ou le fait de décapiter une bouteille de champagne d’un coup de sabre, reviendrait aux hussards de la garde napoléonienne qui aimaient faire sauter le bouchon d’un élégant et viril revers de lame pour fêter une victoire.

Bien des flacons Ruinart sont tombés ainsi au champ d’honneur. La formule est restée, synonyme de fêtes, de réjouissances et de panache !

L’art de la dégustation selon Ruinart : Faire sauter le bouchon ?

Les règles de savoir-vivre recommandent de maîtriser le bouchon, de le dégager délicatement du goulot, sans le laisser échapper, avec discrétion.
Pourtant Dans le Déjeuner d’huîtres, le célèbre tableau de Jean-François de Troy peint en 1735, les convives s’émerveillent de voir la mousse jaillir du flacon et le bouchon voler comme une fusée ! « Il part, on rit ; il frappe le plafond », s’enthousiasme Voltaire dans Le Mondain en 1736, quelques années après la naissance de la Maison Ruinart.
Ainsi, depuis toujours, les amateurs de champagne ont aussi pris goût à l’exubérance et au spectaculaire ! Faire sauter le bouchon est devenu un vrai cérémonial autour du champagne.
Et s’il n’existait pas de méthode idéale ?
De ces deux façons, l’explosive et la retenue, chacune a ses raisons. Toutes deux nécessiteront un peu de poigne et beaucoup de doigté… Écoutons notre goût ou notre humeur 🙂

Sur glace ou en cocktail, comment déguster les champagnes l’été ?

Champagnes d’été pour accompagner ces moments de farnienteEn version cocktail ou avec quelques glaçons seulement, découvrez comment déguster les champagnes d’été !

Servez-les sur glace : Pour satisfaire vos envies de fraîcheur ! Utilisez de grands verres ronds, du type verres à vin, ajoutez 3 beaux glaçons et servez le champagne.
À expérimenter avec les cuvées Moët Ice Impérial et Ice Impérial Rosé.

Dégustez-le en expérience aromatique : Les champagnes d’été jouent avec les arômes naturels de fruits pour une dégustation nouvelle et originale. Préparez les ingrédients à l’avance : vous pouvez associer des fruits tropicaux (mangue, ananas) ou des fruits rouges (fraise, framboise), également des agrumes tels que le pamplemousse ou encore le citron vert qui sublime particulièrement ces cuvées estivales.
Une expérience cocktail-champagne qui permettra à chacun de réaliser sa propre création gustative et de rendre l’expérience d’autant plus ludique et personnelle !
À expérimenter avec les cuvées Veuve Clicquot Rich et Veuve Clicquot Rich RoséNicolas Feuillatte Graphic Ice et Graphic Ice Rosé.

L’art de la dégustation selon Ruinart : Seau ou Frigo ?

 

 

Rite sophistiqué et chic du seau à champagne, avec sa glace et son eau ! La tradition veut que l’on remplisse le seau de 30 à 50% de glace, le reste en eau. En 20 minutes seulement, le champagne sera à température idéale de dégustation. Bon à savoir : si vous êtes très pressé, ajouter deux poignées de gros sel dans l’eau accélère le processus.
À défaut d’un seau, il est bien-sûr possible de rafraîchir le champagne au réfrigérateur, en choisissant la zone de froid en fonction de la fraîcheur recherchée. Positionnez la bouteille couchée, pour avoir une température homogène. Soyez prévoyant avec cette méthode, car il faut compter au moins 2h30 pour une bouteille, voir plus s’il y a plus de bouteilles.
Surtout, évitez le congélateur… Cette méthode est plus longue que le seau (40 minutes) et beaucoup plus risquée, la bouteille peut purement et simplement exploser !

L’art de la dégustation selon Ruinart : la température idéale

Depuis que les vins de champagne sont effervescents (début du XVIIème siècle), il est d’usage de déguster le champagne assez froid, entre 6 et 8 degrés. Pour répondre à cette mode, les flacons Ruinart étaient d’ailleurs à l’époque présentés dans d’élégants petits meubles baptisés « rafraîchissoirs », ou dans des seaux en argent ou en faïence, remplis d’eau et de glace, alors recueillie durant l’hiver.

Vers 1830, il devint à la mode de boire le champagne très froid, frappé. Le champagne était très édulcoré. En le refroidissant, on estompait ainsi sa saveur sucrée. Le flacon était servi dans un seau rempli de glace mais sans eau, parfois même plongé jusqu’au col dans un mélange de glace pilée et de potasse.
Depuis quelques années, nous avons renoué avec les us des premiers amateurs de champagne. La température idéale oscille entre 6 et 9 degrés.

Quel champagne pour un apéritif printanier ?

La belle saison est la promesse de longues et belles journées (enfin) ensoleillées. L’occasion idéale de profiter des soirées ou des longs week-ends pour organiser des apéritifs printaniers, autour d’une coupe de champagne ! Blanc de Blancs, Rosé ou Brut, quel est le champagne idéal en cette saison ?  

Les Blanc de Blancs

Le Printemps est la saison idéale pour (re)découvrir les champagnes Blanc de Blancs : élaborés exclusivement à base de Chardonnay, cépage de la finesse et de l’élégance, ils seront appréciés pour leur fraîcheur, leur caractère alerte et tonique.   La cuvée Palmer & Co Blanc de Blancs d’une incomparable pureté, accompagnera idéalement des apéritifs à base de fruits de mer, de poissons crus ou marinés. 

La cuvée Ruinart Blanc de Blancs , emblème du goût Ruinart, un champagne pur, net et précis. Un vin d’une grande convivialité, excellent à l’apéritif à déguster sur une terrasse ensoleillée. Votre apéritif se prolonge en un cocktail dînatoire ? Il se marie aussi à merveille avec des langoustines, un tartare de dorade à l’huile d’olive et au citron, une simple sole grillée ou un sashimi de poisson blanc.

Les rosés

Au Printemps, les champagnes Rosés reviennent également sur le devant de la scène. Leurs couleurs chatoyantes sont idéales pour donner à vos apéritifs des tonalités chaleureuses et festives !   La cuvée Louis Roederer Rosé millésimé 2012 est dotée d’un niveau de maturité rare. Un vin riche, corsé et structuré, digne des plus grands millésimes de la Champagne qui accompagnera idéalement des apéritifs à base de charcuterie corse, ou de viande légèrement relevée.   La cuvée Thiénot Brut Rosé est un assemblage subtil des trois cépages champenois. Une cuvée qui exprime le charme et la séduction. Elle accompagnera parfaitement un apéritif de fines tapas, de petites tomates sucrées et d’artichauts farcis. 

Votre apéritif se prolonge en un cocktail dînatoire ? La cuvée Thiénot Brut Rosé se dégustera aussi avec des desserts légers comme des belles salades de fraises ou de fruits mélangés.    

LES BRUTS

Enfin, les champagnes Bruts sauront séduire à coup sûr tous les palais. Optez pour un champagne fin et délicat.   La Cuvée Royale Brut Joseph Perrier est un champagne tout en longueur, fraîcheur, équilibre, élégance et légèreté, une fête du palais qui se dégustera de préférence à l’apéritif !      

Le champagne Louis Roederer Brut Premier, riche, fin et précis, témoigne d’une personnalité complexe. Un grand classique qui accompagnera parfaitement des plats à base de langoustines et crustacés, ou pourquoi pas un Foie gras en terrine et gelée d’amandes.  

L’art d’ouvrir une bouteille de champagne

Privilégiez plutôt une ouverture maitrisée et toute en retenue

Tout d’abord, tenez la bouteille fermement d’une main et inclinez la légèrement, en évitant de diriger le bouchon dans la direction d’un convive !
De l’autre main, détachez la boucle du muselet et enlevez ensemble le muselet et son habillage tout en maintenant fermement le bouchon sur la bouteille avec la main.
Tout en maintenant toujours fermement le bouchon, celui-ci doit rester fixe, faites tourner lentement mais sûrement le corps de la bouteille avec l’autre main pour dégager doucement le bouchon du goulot sans le laisser échapper. 
Lorsque le bouchon commence à se dégager, maintenez-le au bord du goulot pendant quelques instants afin d’éviter la mousse de se former et de sortir de la bouteille.
Après quelques secondes, vous pouvez retirer complètement le bouchon de la bouteille, et servir le champagne !

Quel champagne choisir pour un apéritif réussi ?

Moment privilégié et convivial par excellence, l’apéritif est une entrée en matière qui a toute son importance et qui, s’il est réussi, annonce des moments d’exception. Le champagne y a naturellement toute sa place. Mais comment choisir le bon champagne pour l’apéritif : Brut, Blanc de Blancs, Rosé ou encore Extra Brut… Quel est le champagne idéal ?

Les Blanc de Blancs ou Bruts

Pour leur fraîcheur, leur caractère alerte et tonique, les champagnes Blancs de Blancs à dominante de Chardonnay, ou les champagnes Bruts, sont les plus appropriés pour séduire tous les palais.

Optez pour un champagne fin, frais et peu sucré, tels que les cuvées : 

Nicolas Feuillatte Blanc de Blancs 2008, puissant et élégant, ce champagne sera le parfait compagnon de crustacés (langouste, homard) ou de poissons nobles blancs comme la Daurade royale rôtie au four ou juste grillée. Il excellera également sur une viande blanche noble comme un grenadin de veau poêlé et les plus audacieux le dégusteront en dessert avec un carpaccio d’agrumes ou une soupe d’abricots rôtis au miel et romarin. 

La cuvéePalmer & Co Blanc de Blancs d’une incomparable pureté, accompagnera idéalement des huîtres à la crème d’oignon, un velouté de potimarron à l’espuma de crevettes, un carpaccio de Saint-Jacques, un filet de bar avec un simple trait d’huile d’olive ou encore un pavé de cabillaud doré au beurre demi-sel.

Louis Roederer Brut Premier, riche, fin et précis témoigne d’une personnalité complexe. Un grand classique qui accompagnera parfaitement des plats à base de langoustines et crustacés, ou pourquoi pas un Foie gras en terrine et gelée d’amandes. 

Exemples d’accords parfaits à l’apéritif avec les champagnes Blancs de Blancs ou Bruts : 

  • Saumon fumé sur Blinis
  • Amuses-bouche salés
  • Gougères au fromage 
  • Foie gras sur toasts

Les rosés

Les champagnes Rosés ont également toute leur place à l’apéritif, notamment les cuvées composées majoritairement de Chardonnay, pour leurs arômes discrets et frais, et leur texture douce et soyeuse, tels que les cuvées :

Laurent-Perrier Cuvée Rosé s’est imposée dans le monde entier comme la référence des champagnes rosés. Elle peut accompagner des poissons crus (rouget mariné, tartare de thon), des gambas grillées, de la charcuterie fine, des plats à base de canard, d’agneau ou des fromages onctueux comme le Chaource. Elle sera l’extraordinaire partenaire des desserts à base de fruits rouges. Les plus audacieux la marieront à la cuisine asiatique ou indienne.

Veuve Clicquot Rosé, un champagne audacieux, romantique et contemporain. Frais, structuré et gourmand idéal autour d’un canard aux griottes, un tartare de saumon au Pamplemousse et à l’Avocat.

Charles Heidsieck Rosé Réserve, de haute précision, généreux et précis qui sublimera par exemple les saveurs japonisantes d’un sushi fruité à la mangue et à la crème de coco.

Exemples d’accords parfaits à l’apéritif avec les champagnes Rosés :

  • Jambon serrano et melon
  • Pain aux olives ou aux noix
  • Piques de gruyère et tomate-cerise

LES brut nature ou zéro dosage

Enfin, les champagnes Brut Nature ou Zéro Dosage sont des vins à l’état pur auquel aucun sucre n’a été ajouté. Ces cuvées ont pleinement leur place à l’apéritif car elles ouvrent la dégustation du champagne à de nouvelles aventures placées sous le signe de la légèreté !

Laurent-Perrier Ultra Brut, un champagne aussi extraordinaire par son épure que complexe dans son élaboration, qui ouvre à la découverte d’expériences gustatives nouvelles. Sa fraîcheur cristalline et son équilibre en font un nectar révélateur de saveurs, idéal de l’apéritif au dessert. Il peut s’associer à du caviar ou des fruits de mer ou encore à un foie gras

Pommery POP Extra Dry, un champagne quelque peu provocateur, joyeux, fougueux et plein de vie, parfait pour l’apéritif.

Joseph Perrier Cuvée Royale Blanc de Noirs Brut Nature 2008, une cuvée rare, mono Cru, mono parcelle, et mono cépage 100 % Pinot Noir. Parfaite à l’apéritif avec sa forte personnalité, la Cuvée Royale Blanc de Noirs 2008 Brut Nature pourrait accompagner un papillon de langoustines à la chiffonnade de mesclun ou un homard bleu rôti, légèrement poivré, coulis de pamplemousse et beurre blanc.

Exemples d’accords parfaits à l’apéritif avec les champagnes Non Dosés :

  • Des coquilles Saint-Jacques au beurre blanc
  • Un carpaccio de langoustines
  • Toast de foie gras et son confit de figue

Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter de bonnes dégustations ! 

Pommery Pop bouteille - Champmarket

Brut, Blanc de Blancs, Millésimé… Quel champagne choisir ?

Il s’agit du Champagne le plus courant, élaboré à partir des trois cépages (Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Meunier). C’est le Champagne qui porte l’essence même du style et l’esprit de chaque Maison de Champagne qui pourra s’offrir en toutes circonstances ou à des destinataires dont on connaît peu les goûts. Son prix souvent abordable (à partir de 20 euros la bouteille) lui permet d’être offert en plus grande quantité.

Frais et léger, il est élaboré uniquement à partir de Chardonnay, le cépage de l’élégance et de la finesse. D’un prix généralement plus élevé que le brut, il permet de mettre en avant un remerciement plus appuyé et ne laisse pas indifférent les palais féminins.

Souvent d’actualité pour les fêtes de fin d’année, il est  recherché pour sa fraîcheur plus fruitée. Doté de parfums délicats de cerise et de fraise des bois, il est en général très apprécié des femmes.

Produit uniquement les meilleures années, il est plus riche et savoureux que les autres Champagnes, ce qui en fait un vin de grand caractère. Son prix est en conséquence. A réserver à ses meilleurs clients.

Ces millésimes d’une qualité exceptionnelle sont vendus dans des bouteilles spéciales, en coffrets ou éditions limitées à des prix très élevés. Ils ne doivent être offerts, que dans des cas bien précis car leur valeur pourrait être déplacée dans un cadre « professionnel ». A offrir dans le cadre d’un dossier très spécial et à forte valeur ajoutée.

Plus rare et original, il est composé exclusivement de raisins noirs (Pinot Noir et Pinot Meunier), reflets de son terroir. On l’offre en général aux amateurs de vins de caractère et de gastronomie et pour une occasion particulière.

La capsule de champagne, objet de collection !

La capsule de champagne est souvent conservée, voire collectionnée, mais quelle est son utilité, pourquoi a-t-elle été créée ?

capsule de champagne ou encore "plaque de muselet"

La capsule, cette petite rondelle métallique placée au sommet d’une bouteille et maintenue par un fil de fer torsadé également appelé muselet, est traditionnellement appelée plaque de muselet.

Le bouchon de liège seul s’est rapidement révélé insuffisant. En effet, ce dernier ne résistait pas à la pression à l’intérieur de la bouteille. C’est pourquoi l’on ajouta tout d’abord une ficelle de chanvre pour maintenir le bouchon. Par la suite, les négociants optèrent pour un ficelage torsadé doté d’un anneau préformé sur le fil de fer. L’objectif était de faciliter le débouchage des bouteilles. Puis, dans un souci de reconnaissance, une pastille de plomb fut installée, avec le plus souvent le mot “champagne” gravé ou bien le nom du négociant. Les premiers muselets, tels que nous les connaissons aujourd’hui, ont été fabriqués vers 1880. Ils étaient très simples, de 3 à 5 branches avec un petit trou au centre. D’ailleurs, à l’origine, la maison Pommery avait le monopole des muselets à 3 branches. La plupart des capsules sont fabriquées en fer, mais quelques unes, assez rares, sont fabriquées en aluminium. C’est par exemple le cas des maisons Joseph Perrier et Veuve Clicquot.

Objet de collection

Aujourd’hui, la “plaque de muselet” ou “capsule de champagne” est devenu un objet de collection. La placomusophilie attire de très nombreux passionnés, collectionneurs en herbe ou avertis. La vente ou l’échange de capsules s’est développé, notamment en raison d’une production riche. À travers les années, le design des capsules a souvent évolué, certaines sont même produites en éditions limitées, ce qui fait le grand bonheur des collectionneurs. Il est aujourd’hui impossible de déterminer le nombre de capsules existantes, cet objet n’étant pas comme les timbres ou les pièces de monnaie sujet à une réglementation de production.

Désormais, lorsque vous déboucherez une bouteille de champagne, vous penserez peut-être à conserver la capsule ? Vous connaissez certainement dans votre entourage un placomusophile passionné !

Comment lire une étiquette de champagne ?

Saviez-vous qu’une étiquette de champagne donne de précieuses indications ? On retrouve sur l’étiquette les mentions obligatoires concernant l’origine du vin ainsi que son élaboration, ainsi que d’autres mentions informatives. Où le champagne est-il produit et par qui, quel est le type du champagne, quel est le dosage, en quelle année le dégorgement a-t-il été effectué ? Voici un décryptage pour bien  lire une étiquette de champagne !

Les différentes étapes pour lire une étiquette de champagne

La première étape dans la lecture d’une étiquette est l’apparition du mot CHAMPAGNE, qui vous garantit la provenance. Les maisons de Champagne ne sont pas contraintes d’apposer AOC. En effet, le champagne est en lui même une appellation d’origine contrôlée. (1)

Ensuite, on lit clairement le nom du producteur ou de la marque. Les grandes maisons l’indiquent fièrement. (2)

La loi oblige également les maisons de Champagne à préciser le lieu d’élaboration du champagne. (3)

Le dosage, c’est à dire le nombre de grammes de sucre par litre, doit aussi apparaître sur l’étiquette ou la contre-étiquette. Ce dosage varie selon les types de champagnes. À titre d’exemple, le brut sera entre 8g et 12g de sucre par litre, quand au Non Dosé, il est sans sucre ajouté.

Certaines indications non obligatoires mais intéressantes peuvent également apparaître, sur l’étiquette ou la contre-étiquette, comme les échelons des crus champenois : Grand Cru, Premier Cru et Autres Crus. Cependant, cette échelle est fortement contestée. Les compositions des cuvées doivent apparaître : Blanc de Blancs, Blanc de Noirs, Millésimé… (4) Ou encore la date de dégorgement qui permet de connaître le temps de vieillissement dont a bénéficié la cuvée dans les caves de la maison de Champagne.

La mention légale “La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant” n’est pas obligatoire mais fortement conseillée.

Sur la grande majorité des bouteilles, on peut voir la mention “Produit de France” (5) apportant une confirmation supplémentaire sur l’origine du produit.

Les différentes catégories de Maisons

Enfin sur l’étiquette ou sur la contre-étiquette, tout dépend des préférences de la maison, on peut voir des initiales qui se réfèrent à la catégorie professionnelle de la maison. Il existe 7 catégories :

NM : Négociant manipulant. Il s’agit d’une personne physique ou morale qui, en plus des raisins issus de ses propres vignes, si elle en possède, achète des raisins, des moûts ou des vins et assure leur élaboration dans ses locaux.

RM : Récoltant manipulant. Il assure l’élaboration, dans ses locaux, des seuls vins issus de sa récolte.

RC : Récoltant-coopérateur. Il livre des raisins issus de sa récolte à sa coopérative puis reprend de sa coopérative des moûts ou des vins en cours d’élaboration ou prêts à êtres commercialisés. 

CM : Coopérative de manipulation. Elle élabore, dans ses locaux, les vins provenant des raisins de ses adhérents.

SR : Société de récoltants. Elle élabore les vins provenant de la récolte de ses membres appartenant à la même famille et les commercialise.

ND : Négociant distributeur. Il achète des vins en bouteilles terminées sur lesquelles il appose, dans ses locaux, un étiquetage.

MA : Marque d’acheteur. L’élaborateur, qu’il soit négociant, récoltant ou coopérative, vend des bouteilles terminées et habillées à la marque du client acheteur des bouteilles.

Contrairement à l’étiquette, la contre-étiquette n’est pas obligatoire. Elle apporte simplement des informations supplémentaires concernant le champagne ainsi que la maison. Dans certains cas, la contre-étiquette donne des notes explicatives, des accords met et vin, des indications sur les cépages ou encore des recommandations pour la dégustation. Plus encore, ce moyen de communication peut comporter : une traduction multilingue, une photo, une signature ou même, un QR code et devient le lien vers une réalité augmentée.

Crédits Photos Maison Veuve Clicquot et Maison Krug

Ayez l’art de servir le champagne !

Afin que l’expérience de la dégustation soit totale, voici nos conseils pour servir le champagne de la meilleure façon qui soit :

Faites les présentations

Comme tout vin, il est bienvenu de présenter le champagne à vos convives en leur montrant l’étiquette. Idéalement, vous accompagnez le geste à la parole avec quelques mots sur le champagne qui sera dégusté. Vous pouvez par exemple parler de la marque ou du vigneron, du style de la cuvée et expliquer le choix de celle-ci, par rapport au plat s’il s’agit d’un accord mets & champagne ou par rapport à l’évènement.

comment tenir la bouteille?

Dans un souci purement esthétique et pratique, évitez de tenir la bouteille par le col. Au contraire, n‘hésitez pas à tenir la bouteille de champagne par le corps ou sur la base, à pleine main, ce qui est plus pratique et plus adapté. 

Le magnum et les grands flacons sont trop larges pour pouvoir être tenus ainsi, aussi il est recommandé de les servir en les saisissant d’une main par le fond, le pouce introduit dans l’évasement, les autres doigts allongés sous la base, et l’autre main soutenant le goulot. Ce procédé est d’ailleurs parfois utilisé pour le service des bouteilles.

Sachez aussi qu’au-delà du magnum, il existe des anses ou des supports adaptés voire même sur-mesure pour faciliter le service.

Dois-je utiliser une serviette comme le font les sommeliers?

Il n’est pas nécessaire d’utiliser la serviette pour servir le champagne. Pensez simplement à essuyer le flacon en le sortant du seau à glace.

Si toutefois vous souhaitez sortir le grand jeu, la serviette ne doit jamais cacher l’étiquette.

comment dois-je verser le champagne?

Pour bien servir un champagne, un seul secret : optez pour un service lent et régulier et versez le champagne près du verre, cela favorise la formation du cordon de bulles et en même temps permet d’éviter l’excès de mousse. Si le champagne est très effervescent, n’hésitez pas à adopter un service en plusieurs temps afin que la mousse se dissipe. Bien qu’il soit effervescent, le champagne est à distinguer de la bière, il n’est pas nécessaire de pencher le verre. 

Il est d’usage de ne remplir les verres qu’à moitié ou, au plus, aux deux tiers pour laisser les arômes se développer à la perfection. N’hésitez pas à re-servir fréquemment, pour rafraîchir le champagne, mais surtout pour offrir en permanence le spectacle de la joyeuse ascension des bulles !

Enfin, dans le cas où vous souhaitez déguster plusieurs types de champagne, n’oubliez pas de changer de coupe pour ne pas gâcher les arômes.

Bonne dégustation !

Flûte, coupe ou verre “à vin” ?

QUEL VERRE IDÉAL POUR DÉGUSTER VOTRE CHAMPAGNE?

Flûte fine et droite, ou la coupe basse et large, jusqu’alors emblématiques et indissociables du champagne, sont désormais nettement moins recommandées par les professionnels qui leur préfèrent des verres permettant de développer et d’apprécier toutes les qualités organoleptiques du champagne.
Comme un vin, les grands champagnes, en particulier les champagnes millésimés ou les cuvées de prestige, qui ont bénéficié d’un long vieillissement en caves, ont besoin de place pour exprimer toutes leurs qualités.
La dégustation se fera idéalement ” dans un verre en forme de tulipe et allongé comme une flûte, mais arrondi au milieu “.
Depuis quelque temps déjà, les verriers ont créé de nouvelles sortes de flûtes qui reprennent les caractéristiques des verres à vin, comme la base évasée et le buvant resserré. 

Les musts : les verres Sommelier de Riedel ou les flutes Open Up de Chef&Sommelier

> Retrouvez notre sélection de Coffrets champagne avec flûtes et accessoires pour une dégustation inoubliable ! 

> Retrouvez nos autres conseils du Sommelier sur Champmarket 

 

Comment conserver le champagne ?

Le champagne et ses usages n’ont aucun secret pour vous, mais savez-vous comment le conserver afin que sa dégustation tienne toutes ses promesses ?

Quelle température?

Comme tout vin, la conservation du champagne doit se faire dans un lieu frais et à température constante (idéalement entre 10 et 12°). Le champagne est un vin fragile, il faut donc lui éviter les chocs thermiques, et surtout ne pas le conserver à une température élevée (au-delà de 20°) ! Pour les puristes, le degré d’hygrométrie doit également être élevé (entre 60 et 70), et il est nécessaire d’éviter le bruit et les vibrations

Debout ou couchée?

Le mieux est de conserver les bouteilles couchées. Si la bouteille de champagne n’est pas en position horizontale le bouchon, qui ne sera pas imbibé, aura de forts risques de se dessécher, ce qui pourra provoquer des pertes de gaz et une perte d’effervescence…

quelle luminosité?

Dans tous les cas, le champagne se dégrade s’il est exposé à la lumière (en particulier celle du jour), dont on connaît les effets néfastes et la rapidité avec laquelle ils se font sentir. Pour éviter ces “goûts de lumière”, il est donc souhaitable de laisser le champagne reposer dans l’obscurité.

1 an, 5 ans ou 10 ans en cave?

Comme tout vin, le champagne peut être conservé, plus ou moins longtemps selon le type de cuvées. Soyez rassurés, vous ne pourrez ouvrir votre champagne trop tôt  ! En effet, les maisons de champagne mettent en vente leurs cuvées uniquement lorsqu’elles ont atteint une parfaite maturation et sont prêtes à être consommées immédiatement. Dans des conditions optimales de stockage, le champagne peut conserver ses qualités 1 à 2 ans, voire jusqu’à 4/5 ans pour les cuvées millésimées et champagnes de prestige.

Que faire si vous n'avez pas la cave parfaite?

En l’absence de vraie cave, vous pouvez tout à fait conserver votre champagne dans un casier à bouteilles, dans un lieu aussi sombre que possible, se rapprochant au maximum des conditions de conservation idéales.

> Retrouvez tous les types de champagne sur Champmarket 

> Retrouvez tous nos conseils du Sommelier sur Champmarket 

La température idéale pour déguster le champagne ?

Pas trop froid, mais pas chaud non plus… la température de dégustation du champagne a toute son importance pour apprécier votre “moment champagne” !

la fraîcheur idéale?

Généralement, la température idéale pour la consommation d’un champagne Brut, servi en apéritif, se situe entre 6° et 9°C. Compte-tenu de son réchauffement dans le verre, il est alors bu dans de bonnes conditions entre 8 et 12°C.

En-dessous de ces températures, le champagne est trop froid et aura un effet anesthésiant sur les papilles gustatives, le froid limitant en effet la perception aromatique. Au-dessus de 10°C, à l’inverse, le champagne peut paraître beaucoup moins vif et les bulles plus grossières.

Tout dépend du type de champagne et du moment de dégustation

Pour certaines cuvées, tels les champagnes millésimés, les rosés et les cuvées de prestige, la température de dégustation idéale peut être plus élevée afin de révéler les arômes riches et complexes de ces champagnes, notamment lorsque la cuvée est servie au cours du repas. Dans ce cas, vous pourrez servir le champagne entre 10° et 12° C, voire 11° et 13°C pour certaines cuvées.

 

comment rafraîchir votre champagne?

Nous recommandons de rafraîchir votre champagne dans un seau à glace, c’est plus chic ! Plongez la bouteille dans un seau rempli d’eau et de glace. En 20-30 minutes votre champagne atteindra la température de service idéale.

Vous pouvez également rafraîchir votre champagne dans le bas du réfrigérateur, en position couchée, pendant environ 4 heures.

les pratiques à éviter absolument

Surtout, ne pas rafraîchir votre champagne au congélateur, au risque d’annihiler complètement les arômes… le champagne est un produit sensible et délicat qu’il faut savoir respecter !

Il est également déconseillé de refroidir les verres de service au réfrigérateur ou de glacer les verres avant d’y verser le champagne, en y faisant tourner des glaçons ou de la glace pilée par exemple, cela peut altérer les qualités du vin.

Bonne dégustation ! 

Mariage : quel champagne choisir pour réussir son vin d’honneur ?

Le vin d’honneur qui consiste à offrir “le vin” aux invités conviés à une cérémonie de mariage est encore très pratiquée en France. Et, parmi tous les vins, le champagne reste l’élu des futurs mariés qui le choisissent pour son côté chic et festif.

quel champagne choisir pour réussir son vin d'honneur ?

Les cuvées Blanc de Blancs et Brut conviendront parfaitement. D’une part le caractère fin, élégant et léger du champagne Blanc de Blancs, et d’autre part le côté “classique” et intemporel des champagnes Brut, plairont sans aucun doute à tous les palais.

Découvrez la sélection champagnes Blanc de Blancs : Le Blanc de Blancs s’associe parfaitement avec tous les mets délicats.

Découvrez la sélection champagnes Brut : Les grands classiques des grandes Maisons ou les cuvées signature de Maisons plus confidentielles.

Credits Photos : Moët & Chandon

Le Magnum, contenant idéal pour le champagne !

Il prend mieux ses aises, dans les grandes contenances : le magnum, comme le jéroboam et les autres grands flacons sont donc des contenances idéales. Pourquoi ?

  • De part son volume, 1,5 litre, le magnum permet un développement plus harmonieux des arômes, et offre souvent une complexité plus importante et des vins plus épanouis. Mais surtout il s’aérera plus efficacement au cours du service puisque la surface de vin en contact avec l’air sera nettement supérieure à ce qu’elle serait en bouteille.
  • Par ailleurs les grands contenants ont une inertie thermique supérieure : quand la température varie, ils mettent plus de temps à se refroidir ou à se réchauffer. Le vin est donc moins soumis à des changements thermiques.
  • La proportion d’air emprisonnée entre le bouchon et le vin est moindre dans un grand contenant que dans une bouteille. La mini-oxydation du champagne sera donc encore plus lente qu’en bouteille. 
  • Enfin, le Magnum est un flacon festif, qui reste facile à servir lors d’un cocktail. Equivalent à 2 bouteilles, entre 12 et 14 flûtes. Il saura aussi marquer les esprits lors d’une réception par la beauté de ces flacons.
Champagne Laurent-Perrier La Cuvée Magnum avec étui - Champmarket

Il faut savoir que dans les grandes tables étoilées, le Champagne est servi au verre, toujours issu d’un magnum. Et c’est lui que l’on privilégie dans les accords mets/vins et les dégustations de prestige. De bonnes raisons de privilégier le format magnum pour vos prochaines dégustations champagne !

Choisissez le champagne qui vous ressemble pour votre mariage

Que serait le vin d’honneur sans champagne ? “Invité” incontournable de votre réception de Mariage, sélectionner le champagne idéal n’est pourtant pas toujours chose aisée. Nous vous livrons quelques pistes pour sélectionner le champagne parfait, celui qui reflètera l’âme et l’esprit de cette journée si importante pour vous !
Le champagne reflète l’âme et l’esprit de votre Mariage. Opterez-vous pour le prestige d’une grande Maison et son côté statutaire et rassurant, ou pour l’effet de surprise et la découverte que réservent les champagnes de vigneron ? Au-delà du choix cornélien Grande Maison / Vigneron, saviez-vous que plusieurs types de champagnes existent, chacun portant des caractéristiques bien différentes : champagne Brut, Blanc de Blancs, Millésimé, Rosé ou Extra Brut , quel type de champagne choisirez-vous pour votre Mariage ?
Voici quelques conseils pour bien choisir le champagne qui vous ressemble !

Quel champagne pour votre mariage? -Champmarket

Grande Maison ou Champagne de vigneron?

La grande Maison apporte, avec son étiquette (re)connue un certain prestige, un esprit luxe, et la garantie d’un champagne de belle qualité, constant, sans mauvaise surprise, une valeur sûre et rassurante. Votre choix pourra se faire par exemple parmi les Maisons Veuve ClicquotDom PérignonMoët & Chandon, Joseph PerrierCanard Duchêne ou Charles Heidsieck , des valeurs sûres que vos invités apprécieront à coup sûr.
Le champagne de Vigneron propose lui, le plus souvent, des cuvées de caractère et de contraste, aptes à s’adapter au plus près à un menu particulier, à un moment unique. Votre choix pourra se faire par exemple parmi les champagnes ThiénotPalmer & Co,  Drappier ou Jacquesson , des champagnes plus confidentiels qui étonneront et marqueront l’esprit de vos convives.

Champagne Mumm Cordon Rouge Brut bouteille avec étui - Champmarket

Un grand classique, une valeur sûre ! Qui dit Champagne, dit cuvée Brut ou encore Brut sans Année. Cette dernière rime avec convivialité et met de l’effervescence partout où elle se déguste. Les cuvées Brut sont élaborées à partir des raisins de l’année, auxquels le Chef de Cave ajoute des vins des années précédentes, dits “vins de réserve”, pour leur donner ce goût légendaire, unique, constant et intemporel qui en fait la signature de chaque Maison.
Nos coups de coeur : Mumm Cordon Rouge, un vin d’harmonie conjuguant qualité et exception.
Charles Heidsieck Brut Réserve, un multi-millésime. Une précision d’horloger. Un vin complexe, donc intriguant, à l’image de Charles Heidsieck.

Pour certaines Maisons, il traduit l’élégance et la finesse de leur terroir avec une dominance de Chardonnay. Pour d’autres, au contraire, il affiche la complexité et la vinosité de leurs vignes avec majoritairement les cépages Pinot Noir et Pinot Meunier. Sa fraîcheur fruitée et ses parfums délicats lui permettent d’accompagner parfaitement un dessert à base de fruits rouges ou encore des langoustines. Il est obtenu, soit à partir d’un assemblage de vin rouge avec du blanc, soit grâce à la coloration laissée après pressurage par la peau des raisins noirs.
 Nos coups de coeur : Veuve Clicquot Rosé, un Champagne frais, structuré et gourmand.
Vranken Cuvée Demoiselle Roséelle incarne le chic et le romantisme par ce goût délicat et subtil qui repose sur la complexité de son assemblage.

Synonyme de minéralité, de fraîcheur, de pureté.  Fin, élégant et léger, le champagne Blanc de Blancs est élaboré à partir de raisins blancs issus du cépage Chardonnay uniquement, le cépage de la finesse et de l’élégance. Apprécié des gastronomes, il est parfait lors d’un apéritif ou en accompagnement de mets délicats comme le caviar, les huîtres ou les crustacés. La finesse des bulles apportée par le cépage 100% Chardonnay, ses notes florales, ses arômes légers et délicats ne laissent pas indifférents les palais féminins.
Nos coups de coeur : Joseph Perrier Cuvée Royale Blanc de Blancs, un Champagne fin, délicat, nuancé en saveur, porté par de fines bulles.
Nicolas Feuillatte Blanc de Blancs 2014, un champagne tout en souplesse et en générosité qui fait la part belle aux parfums de fleurs blanches et d’agrumes.

Un assemblage rare, composé exclusivement de raisins noirs (Pinot Noir et Pinot Meunier). Reflet de son terroir, il sublime les plats de caractère comme le petit gibier. Le Blanc de Noirs est un champagne très apprécié des amateurs pour son côté vineux, à déguster comme un véritable vin en accompagnement de plats goûteux et savoureux.
Nos coups de coeur : Pannier Blanc de Noirs 2014 vous accompagnera vers de nouvelles découvertes œnologiques : découvrez une palette sensorielle unique.

Palmer & Co Blanc de Noirsle parfait équilibre entre les cépages Pinot Noir et Pinot Meunier, cet assemblage élitiste de crus  de la Montagne de Reims, de la Côte des Bars et de la Vallée de la Marne est une expression contemporaine du Blancs de Noirs.

“Sans sucre ajouté”, ces cuvées ouvrent la dégustation du Champagne à de nouvelles rencontres, de nouvelles aventures placées sous le signe de la légèreté. Les sommeliers ne contiennent pas leurs louanges pour ces champagnes.
Nos coups de coeur : Louis Roederer Brut nature 2012, symbolise le concept d’un champagne moderne, mûr et immédiat.
Canard Duchêne Parcelle 181 Extra Brut, la cuvée Parcelle 181 un vin issu en majorité des vignobles de la Parcelle cadastrée ZE 181, uniquement cultivés en Agriculture Biologique.

Qui dit millésime, dit climat béni, car ce sont ses effets qui décident si le Champagne sera millésimé ou non. Un Millésime n’est produit qu’avec des raisins d’une seule et même année, et son élaboration est totalement laissée à l’appréciation du chef de cave.
Nos coups de coeur : Moët & Chandon Grand Vintage original et unique, une interprétation libre et personnelle du Chef de Cave, pour révéler le caractère exceptionnel des années singulières.
Taittinger Brut Millésimé, un très beau champagne dans un registre de maturité, de puissance et de complexité. Il s’illustre également par son élégance et sa finesse.
 

Conseil de dernière minute pour que le champagne soit parfait le Jour J : La veille, pensez à mettre toutes les bouteilles au frais, afin de pouvoir le servir à une température située entre 6 et 9°C selon la cuvée choisie.

L’art de sabrer le champagne

Avez-vous déjà osé sabrer le champagne ? La méthode, qui tire son origine des usages des soldats victorieux, tels les hussards de la garde napoléonienne, est précise. Comment réussir un sabrage ?

  1. Prenez une bouteille de champagne et déshabillez-la. Seul le bouchon doit rester sur le goulot.
  2. Allongez la bouteille sur la paume de votre main, afin que le bouchon ne pointe pas dirigé vers vous.
  3. Localisez la petite soudure qui longe la bouteille et vérifiez qu’elle vous fait face. C’est votre repère : vous allez asséner le coup de sabre tout en longeant cette ligne.
  4. Prenez votre “épée” et inclinez-la à plat sur la bouteille, en visant la bague avec le bord émoussé, qui doit donc être vers l’avant.
  5. Faites glisser l’épée d’un mouvement fluide le long de la bouteille jusqu’à toucher la bague (le point faible de la bouteille). Le bouchon devrait sauter immédiatement dans une effusion de joie !

« Je ne peux vivre sans champagne, en cas de victoire, je le mérite ; en cas de défaite, j’en ai besoin. » – Napoléon

 

La maison de Champagne Canard-Duchêne manie parfaitement l’art du Sabrage et vous propose durant ses visites de Cave, une initiation au sabrage du Champagne. À la fin de la visite vous pourrez même vous équiper d’un sabre proposé en boutique.


Lieu : Domaine de Ludes, réservations et renseignements au 03 26 61 11 60

Source photos : Maison Canard-Duchêne 

Quel champagne offrir pour présenter vos voeux ?

Pour présenter vos voeux en ce début d’année et remercier vos proches ou vos relations professionnelles, le Champagne représente le cadeau idéal, de loin le plus festif. Chaque Champagne délivre un message particulier. Nous vous livrons quelques pistes pour choisir le bon Champagne pour la bonne personne !

Champagne Louis Roederer Brut Premier Bouteille avec étui - Champmarket

Qui dit Champagne, dit cuvée Brut ou encore Brut sans Année. Cette dernière rime avec convivialité et met de l’effervescence partout où elle se déguste. Les cuvées Brut sont élaborées à partir des raisins de l’année, auxquels le chef de cave ajoute des vins des années précédentes, dits de réserve, pour leur donner ce goût légendaire, unique, constant et intemporel qui en font la signature de chaque Maison. Toutes le proposent car la Cuvée Brut est l’essence de leur style, de leur esprit, de leur légende aussi. Que seraient Louis Roederer sans son Brut Premier, Laurent-Perrier sans son Brut, ou Deutz sans son Deutz Brut Classic ?

Le Blanc de Blancs est synonyme de minéralité, de fraîcheur, de pureté.  Fin, élégant et léger, le champagne Blanc de Blancs est élaboré à partir de raisins blancs issus du cépage Chardonnay uniquement, le cépage de la finesse et de l’élégance. Apprécié des gastronomes, il est parfait lors d’un apéritif ou en accompagnement de mets délicats comme le caviar, les huîtres ou les crustacés. La finesse des bulles apportée par le cépage 100% Chardonnay, ses notes florales, ses arômes légers et délicats ne laissent pas indifférents les palais féminins. D’un prix généralement plus élevé que le brut, il permet de mettre en avant un remerciement plus appuyé.

Pour certaines Maisons, il traduit l’élégance et la finesse de leur terroir avec une dominance de Chardonnay. Pour d’autres, au contraire, il affiche la complexité et la vinosité de leurs vignes avec majoritairement les cépages Pinot Noir et Pinot Meunier. Sa fraîcheur fruitée et ses parfums délicats lui permettent d’accompagner parfaitement un dessert à base de fruits rouges ou encore des langoustines. Il est obtenu, soit à partir d’un assemblage de vin rouge avec du blanc, soit grâce à la coloration laissée après pressurage par la peau des raisins noirs. Très apprécié des femmes, il l’est également aussi de plus en plus par les hommes qui apprécient la fraîcheur fruitée d’un Louis Roederer Brut Rosé Millésimé, et certains rosés de caractère tels que la Cuvée Rosé Laurent-Perrier ou le Charles Heidsieck Rosé millésimé.

Qui dit millésime, dit climat béni, car ce sont ses effets qui décident si le Champagne sera millésimé ou non. Qui a initié les cuvées millésimées ? Madame Clicquot. En 1810, elle élabore le premier millésime, une cuvée composée de raisins provenant d’une seule vendange jugée exceptionnelle. Depuis, la coutume se perpétue… Selon les récoltes… En effet, un Millésime n’est produit qu’avec des raisins d’une seule et même année, et son élaboration est totalement laissée à l’appréciation du chef de cave. Les cuvées telles que Louis Roederer Brut Vintage sont à réserver pour faire plaisir à des connaisseurs, ou si vous souhaitez marquer les esprits.

Les Cuvées Prestige sont comme les “Collectors” : des éditions limitées, rares, précieuses et donc inestimables… Dans le catalogue d’une Maison de Champagne, les cuvées de Prestige tiennent une place à part. Elles ne sont régies par aucune règle, si ce n’est celle du luxe et de la rareté. Elles peuvent marquer un évènement, commémorer un anniversaire ou rendre hommage à une personnalité. Ces champagnes d’une qualité exceptionnelle sont le fruit d’une sélection rigoureuse et font l’objet d’un vieillissement plus longtemps en cave. Les cuvées Dom Pérignon Vintage 2010Cristal Louis RoedererGrand Siècle par Laurent-Perrier ou Palmes d’Or Nicolas Feuillatte sont à réserver pour les moments rares.

Palmes d’Or : L’Art du carafage selon Nicolas Feuillatte

Palmes d’Or, Champagne icône de Nicolas Feuillatte aura dormi environ dix ans dans les caves avant d’être accessible aux consommateurs. Durant cette période de maturation, les lies fermentaires ont contribué à protéger ses caractéristiques organoleptiques de l’oxydation. Il peut être alors utile de lui apporter une touche d’aération lors du service pour révéler tout le potentiel de Palmes d’Or à nos papilles. 

Si le bouchon est cintré ou chevillé, cela traduit une douce perméabilité aux gaz en périphérie de l’encolure. L’oxygène a déjà délicatement et régulièrement contribué à épanouir le vin. Il n’est donc pas nécessaire de procéder au carafage. Si le bouchon a conservé un grand niveau d’herméticité par ses propriétés élastiques intactes, il peut s’avérer intéressant de carafer votre flacon. 

quels bénéfices attendre du carafage?

L’élevage prolongé en milieu réducteur procure au vin une certaine fermeture aromatique. Le contact à l’oxygène de l’air ouvre le nez et rend accessible toute la complexité de la palette aromatique de Palmes d’Or. De plus, en bouche, la minéralité n’en sera que plus évidente, et le toucher de bulles n’en sera que plus délicat. 

comment procède-t-on?

Les conditions sont importantes ! Le carafage doit se faire “au plus près” du service. Afin de préserver au maximum l’effervescence de la cuvée, le transfert doit se faire à basse température idéalement en dessous de 5°C. Le choix de la carafe est également primordial ; il faut privilégier une carafe dont la forme douce et horizontale limitera les turbulences et donc le dégazage.

Une carafe adaptable à la mise en seau à glace serait parfaite!

D’ailleurs réserver la carafe vide dans l’eau glacée avant l’opération de décantation est vivement conseillé. Le transfert doit se faire aussitôt le flacon débouché. Procéder avec prudence, soin, donc lentement, la réaction d’oxygénation se fait au fur et à mesure du versement. Il n’est pas nécessaire de prolonger par un temps de repos l’action de l’oxygène, le service du Champagne aux convives est possible dès la fin du carafage.

Bonne dégustation!

 > Découvrir la gamme des Champagnes Nicolas Feuillatte

> Découvrez tous les autres conseils du Sommelier sur Champmarket 

Sources :  Guillaume ROFFIAEN Directeur Œnologie et Qualité des Champagnes Nicolas Feuillatte

Les quatre critères essentiels de la bonne conservation du champagne

comment bien conserver son champagne dans une cave à vin?

« Le champagne est ce que l’on appelle un vin effervescent. Par conséquent, la bonne conservation d’un champagne suit exactement les mêmes critères et les mêmes règles que celle d’un bon vin tranquille traditionnel. A commencer par la nécessité qu’il y ait une température constante de 12°. L’hygrométrie est également prépondérante, et doit être de l’ordre de 75 %. Et, bien entendu, les bouteilles doivent être couchées et à l’abri de la lumière.
Les quatre critères essentiels de la bonne conservation du champagne sont donc :

–  Une température de cave suffisamment fraîche

–  Un degré d’hygrométrie élevé

– Une variation de température de cave la plus faible possible

– L’absence de lumière

Concernant sa bonne température de service, elle doit être entre 6° et 9°. 

Des pratiques sont elles absolument a éviter concernant la bonne conservation du champagne?

« Il y a bien entendu des choses à ne pas faire et à éviter. Comme de placer son champagne dans une cave de vieillissement à température trop basse ou trop élevée. En effet, si la température est trop haute, cela va vieillir le champagne plus vite. A contrario, une cave à vin trop froide va l’empêcher de s’épanouir…
Le champagne a moins besoin de vieillissement que le vin traditionnel, car il est souvent prêt à déguster dès son achat. D’autant qu’une conservation trop longue peut entraîner la perte de l’effervescence du champagne ! »

Existent-ils des "clichés" concernant la conservation du champagne qui se révèlent être totalement faux?

« Pour le champagne, il y en a un en particulier : l’astuce de la petite cuillère qui, en réalité, ne sert absolument à rien. Il n’y a en effet aucune raison physique, chimique ou technologique de mettre une petite cuillère dans les bouteilles de champagne entamées… »

est-il possible de conserver l'effervescence du champagne une fois la bouteille débouchonnée?

« C’est très compliqué, pour ne pas dire impossible… Car, dans le champagne, il y a du gaz carbonique, qu’il est nécessaire de réintégrer pour essayer d’avoir le même champagne. Mais, en ajoutant du gaz carbonique, on altère forcément le goût du champagne. Il est donc impossible de retrouver le champagne comme vous l’avez trouvé initialement ! ».

Propos receuilllis par la Rédaction Champmarket

Faites pétiller votre boîte mail

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être averti(e) de l'actualité Champagne et recevoir nos offres
  • Exclusivement Champagne

    Expert champagne, retrouvez sur Champmarket une très large gamme de champagnes d'exception au meilleur prix

  • Qualité irréprochable

    Les cuvées achetées sur Champmarket sont expédiées directement depuis les caves de Champagne

  • Personal Shopper

    Nous vous aidons à constituer votre cave à champagne pour avoir toujours le bon champagne pour la bonne occasion

  • Champagne & business

    Pour vos évènements d’entreprise, un apéritif d’équipe, vos cadeaux d’affaires, nos experts champagne vous accompagnent et vous conseillent

© 2020 Champmarket